Dans Lifestyle, Mode, Voyage

Les incontournables de ma valise

Les incontournables de ma valise

Si vous ressentez un certain stress devant votre valise à l’approche d’un départ, voici mes astuces, ma « routine valise ». Il est « départ moins le quart » !

Le problème a été résolu pour moi depuis l’adolescence par la force des choses.

 

 

Pour la petite histoire

 

 

Ma maman m’a rendue malade, véritablement, avec ses valises. Dès qu’il fallait passer quelques jours ailleurs, elle emmenait son armoire. Et aussi son armoire à chaussures !
Il y en avait partout dans la voiture, jusque sous mes pieds pendant 800 bornes ! Normales 800 kilomètres lorsque vous habitez le nord-est de la France et que vous partez vers de l’eau salée.

Malade parce que j’ai souffert d’un terrible mal des transports en voiture. J’avais peut-être le mal des départs en vacances avec les valises de maman, car depuis mon cas s’est amélioré.
Pour éviter une annuelle dispute de mes parents – exception faite de leurs travaux de peinture – je suis devenue experte en rangement de coffre de voiture dès l’adolescence.

Je rangeais 2 valises énormes dans le coffre, elle en apportait 2 autres accompagnées de son atroce vanity des années 80 incompressible…Que pouvait-elle bien y mettre alors qu’elle se maquillait d’une unique ombre à paupières nacrée – façon Romy Schneider dans La Piscine – et d’un rare rouge à lèvre ? Elle soignait sa peau avec la même crème de jour que la nuit. Et elle achetait systématiquement de l’huile bronzante Ambre solaire en arrivant et du Monoi pour ses cheveux. Donc, un vrai mystère le contenu de ce « vanity »!

Depuis je sais que « quand tu ranges bien, tu trouves de la place ». Il en va de même pour l’intérieur de votre valise. Cependant je vous accorde que votre état d’esprit au moment de la remplir aura une certaine influence.

Permettez alors à vos états d’âme de seulement influencer les couleurs dominantes de vos tenues si vous mettez un peu de méthode dans le choix théorique du contenu.

 

Ma méthode-valise

 

Le format dépend surtout de la durée et de l‘objet du voyage.

Les incontournables de ma valise

 

 

3 jours au soleil

 

Format

Si escapade : valise cabine aluminium Rimowa- à roulettes –

Si escapade et golf : valise cabine en aluminium et sac de golf qui part en soute.

 

Contenu de base

Dans le sac de golf :
Un coupe vent, une veste technique seconde peau, une casquette, un chèche et mes chaussures avec chaussettes à l’intérieur. Et hop, en soute ! Et les clubs de golf évidemment, vous partez un peu pour ça.

Dans la valise cabine :
1 maillot de bain, 1 paréo en soie,
1 jupe habillée, 1 jupe de golf, 1 short – en jean –
1 pantalon en toile uni de couleur neutre – sable –
2 polos de golfs techniques, 1 t-shirt, 1 débardeur
1 chemise blanche, 1 chemisier en soie
1 doudoune sans manches, 1 pull chaud mais fin.
1 robe du soir en soie portable avec des santiags

sous-vêtements – pas douze ça se lave! –
Des fines sandales talons dorées et des converses noires basses.

Une petite trousse de toilette avec des échantillons de crème visage et corps  et pour le maquillage : fond de teint compact, mascara. crayon yeux waterproof et rouge à lèvres. Des lingettes démaquillantes Bioderma .
Le bonheur et le soleil doivent faire le reste.

Nota Bene

Les vêtements en soie présentent l’avantage de prendre une place infime une fois pliés et ne froissent pas. Je les plie dans un papier de soie.

Les chemises et t-shirts sont pliés et regroupés dans des pochettes plastiques zippées pour lesquelles je fais le vide d’air – les belles boutiques en proposent lors de vos achats – gain de place garanti.
Pour les chaussures , les sacs tissus de certaines boutiques offerts lors de vos achats sont parfaits.

Les incontournables de ma valise

Les incontournables de ma valise

Les incontournables de ma valise

Les incontournables de ma valise
chemise Faith connection
Les incontournables de ma valise
Blouse soie Barbara Bui 2017 – jean Melting Pot

 

Ma tenue de voyage

 

Je voyage systématiquement en jean, t-shirt, blazer, chèche en cachemire fin contre la climatisation et santiags. Un blouson cuir ou un caban sur les épaules.
Un grand cabas avec un mini sac à main dedans pour sortir le soir, un bouquin, des lunettes de soleil. Ce qui implique de prendre un « priority access » pour les compagnies low cost pour le nombre de bagage à main si valise cabine.

Les incontournables de ma valise
sac du soir vintage pour l’été trouvé à Santa Barbara Californie

 

 

Voyage d’une semaine ou 10 jours

 

format

1 valise rigide à roulettes de belle taille qui ira en soute.

Si je dois jouer au golf, même idée que précédemment avec le sac de golf en soute.

 

Contenu

A gauche dans la valise

2 jupes de golf et 3 polos techniques
2 pantalons de toile unis, un de couleur sable utile aussi en balade, un de couleur vive
1 short en jean, 2 maillots de bain, 1 doudoune sans manches
1 boxer soie pour faire dodo et une trousse de toilette
Sous-vêtements
baskets Converses, et tropeziennes ou tongs.

A droite dans la valise

2 robes du soir en soie ou jersey très légères, 1 jupe habillée
1 ensemble short fantaisie
1 pantalon habillé noir ou blanc, 1 blazer ou un kimono pour le soir
2 chemisiers en soie, 1 chemise blanche, 2 t-shirts, 2 débardeurs
1 pull fin, 1 beau sautoir et une jolies paires de boucles d’oreilles fantaisie.
sandales fines pour le soir dorées – ça va avec tout –

Les incontournables de ma valise
short et chemise Marlo ; sautoir chez LM boutique Calvisson

 

Les incontournables de ma valise
Blouse Barbara bui – short Zara – collier Aurélie Bidermann

Mes astuces pratiques 

Ranger en pile les tops dans des sacs plastiques, et les maillots ou les sous-vêtements dans des sacs tissus. Cela permet de les transférer très vite dans un dressing d’hôtel.
Le gain de temps est agréable lorsqu’on change plusieurs fois d’hôtel durant les séjours road-trips ; de même les départs sont plus rapides.
Si je reste longtemps au même hôtel, j’utilise le service pressing de l’hôtel peu coûteux à l’étranger, et ainsi je reviens avec la plupart de mes vêtements propres.

Mes astuces pour la fantaisie

Je remplis ma valise avec un code couleur selon mon humeur ou la saison.
Une couleur dominante pour le jour parmi les kaki, beige, gris, noir.
Une couleur noire ou blanche pour une robe du soir et une couleur différente pour l’autre robe.

Un tailleur pantalon permet de faire au moins 3 tenues différentes.

Je suis assez fidèle quant aux marques que je porte ou aux boutiques pour mes achats. Cela permet de combiner les tenues en gardant une belle homogénéité sur plusieurs années et d’affirmer votre style. Il suffit de rajouter une belle tenue par an ou deux si vous pouvez.
Barbara Bui est un must pour moi le soir. Mais aussi Faith Connection.
Ba&Sh, Isabel Marant, Cotélac ont mes préférences pour le jour.

Alors, la valise se remplit plus aisément pour « marier » vos tenues.

Pensez à trouver une petite place, l’été, pour un pantalon fluide doré ou un top brillant, très beaux sur la peau bronzée. Jolis avec des couleurs unies basiques.
Un maillot de bain noir une-pièce à découpes est sexy de la plage à la soirée plage si on le combine à un pantalon fluide ou un joli short…

J’espère que ces quelques astuces vous aideront à décompresser bien avant les premiers jours de vacances et que remplir cette valise sera faite avec le sourire !

Les photos mettent en évidence quelques-unes de mes préférences actuelles.

Faire sa valise
Maillot Hipanéma
Les incontournables de ma valise
maillot de bain Hipanema
Les incontournables de ma valise
robe de plage chez boutique Regarde à Nîmes
Les incontournables de ma valise
pantalon doré Barbara Bui et top Marella
Les incontournables de ma valise
robe Zapa

Ne vous méprenez pas, j’ai aussi quelques tocs contre lesquels je lutte !

Mon talon d’Achille

J’emporte systématiquement trop de médicaments de base, difficiles à trouver à l’étranger ou nécessitant une ordonnance du médecin.
Sale manie que j’ai prise il y a quelques années car je travaillais beaucoup et dès que la tension ou le stress retombaient en vacances : on tombait malade. Alors la galère commençait pour se soigner…Ensuite je me suis organisée.
Et puis mes enfants partaient presque toujours avec moi, sauf en Inde…

Maintenant je devrais réduire cela

Partage Tweet Pin It +1

Vous aimerez aussi

Vite ailleurs au Portugal - 3ème partie -

Vite ailleurs au Portugal – 3ème partie

Publié le 20 décembre 2017

Vite ailleurs au Portugal

Vite ailleurs au Portugal – 2ème partie

Publié le 5 décembre 2017

Article précédentBrasoucade de moules
Article suivantLes Cotswolds, so British
Traduction